Accueil Santé Comment enlever ou éviter une gueule de bois

Comment enlever ou éviter une gueule de bois

Comment enlever ou éviter une gueule de bois Getty Images

Vous vous retrouvez avec une énorme migraine après une soirée bien trop arrosée ? Vous ne savez pas comment enlever cette terrible douleur qui s'abat sur votre crâne ? Ici vous seront livrées les techniques de base qui marchent. Ce ne sont pas des solutions miracles mais elles fonctionnent pour la plupart des personnes.

1. Boire beaucoup d'eau avant ou juste après la soirée.

La plus grosse erreur est de ne pas boire d'eau avant de dormir, c'est comme ça que vous vous retrouvez avec un rouleau-compresseur dans le cerveau au petit-matin (ou pendant l'après-midi suivant les cas).

La principale raison du mal de crâne de la gueule de bois est la déshydratation et, étant donné que votre cerveau est composé en majeure partie d'eau, il faut absolument boire une grande quantité d'eau avant de domir; c'est ce que j'appelle "boire son litre". Certains vous diront de boire de l'eau sucrée, comme par exemple en rajoutant du sirop, car il paraît que le fructose accélère la descente d'alcool, mais aucune étude ne porte sur le sujet. 

C'est d'ailleurs un mélange eau-sucre que vous recevrez dans votre perfusion si vous avez un jour le malheur de vous retrouver à l'hôpital à cause de vos excès en boissons éthanolées.

Un conseil : préparez votre mélange eau-sirop ou simplement une grande bouteille d'eau avant la soirée et placez-là au frigo, vous verrez le bonheur que c'est de la retrouver à votre retour de soirée.

2. Avoir le ventre plein avant de commencer la fête.

Il ne faut surtout pas commencer une soirée arrosée le ventre vide, car c'est la meilleure manière d'abréger rapidement votre soirée. En effet, l'alcool pénétrerait trop vite dans votre sang et vous priverait très certainement de bons moments pendant que vous côtoyez le bloc désodorisant des WC. Donc, consommez un repas consistant avant de commencer la soirée, ou à défaut, mangez suffisament pendant la fête.

Si votre hôte est un radin et qu'il n'a rien prévu à manger pour ses convives, il vous reste la solution des " Pâtes au ketchup de 5 heures du mat' ". Cuisinez-vous un bon plat de pâtes, c'est vite fait, à la portée d'une personne en état d'ébriété (attention avec l'eau bouillante quand-même) et ça fera diminuer votre taux d'alcool plus rapidement. Si vous êtes vraiment inapte à faire des pâtes, mangez des céréales avec du lait, ça nourrit et hydrate en même temps.

3. Prendre une aspirine le lendemain.

Si malgré ces bons conseils, vous n'avez pas réussi à éviter cette satanée gueule de bois, la technique ultra-connue de l'aspirine marche toujours en complément d'une bonne réhydratation. Ainsi, buvez beaucoup dès le réveil, ça vous fera le plus grand bien. Si vous vous sentez vraiment trop mal, ne buvez pas trop vite, cela risquerait de vous provoquer des vomissements, buvez doucement mais régulièrement. Personnellement, je vous conseille de prendre un médicament à base de paracétamol (ex : Dafalgan©, Efferalgan©, Doliprane©, etc...) en 500mg ou 1g suivant votre corpulence, cela atténuera rapidement cette vilaine gueule de bois. Attention, la prise de médicament peut entraîner des effets secondaires, lisez-bien la notice avant l'emploi dans toutes les situations et en cas de doute, consultez votre médecin.

Voila les conseils basiques à retenir pour profiter au mieux de votre soirée sans trop subir les conséquences le lendemain. Mais dans tous les cas, ne conduisez jamais après une soirée arrosée et évitez tout comportement à risque (escalade, sexe non protégé, compétition de poutre, etc..).

 

Profitez-bien de vos soirées et malgré tout, n'oubliez pas que l'alcool se consomme avec modération, c'est votre foie qui vous dira merci plus tard !